Meilleurs voeux 2016

Voeux 2016

G. Garot invité du Téléphone Sonne

Je participerai à l'émission "Le Téléphone Sonne" sur France Inter, consacrée à la lutte contre le gaspillage alimentaire, mardi 22 décembre de 19h20 à 20h, aux côtés d'Olivier Berthe, Président des Restos du Cœur et d'un représentant de la grande distribution.

Retour sur les élections régionales

Malgré un bon bilan, la gauche a perdu la Région Pays de la Loire. Je souhaite que le nouveau Conseil Régional puisse continuer à soutenir et faciliter les projets mayennais, comme il l'a fait depuis 2004.

Dans cette élection, la gauche a bien résisté, en particulier dans les villes. À Laval, elle est même en tête : la mobilisation des abstentionnistes et le rassemblement de nos forces ont eu un effet dynamique.

L'inquiétude exprimée dans les urnes, le sentiment d'abandon, doivent interpeler tous les responsables politiques. La réponse ne peut pas être dans le repli, le rejet de l'autre ou les fausses recettes du FN. Mais dans une exigence de résultats, locaux et nationaux, pour l'emploi, la formation des jeunes, la présence de services à la population, la santé.

Notre pays doit surtout affirmer un projet collectif, une ambition nationale et européenne, qui ouvre des perspectives d'avenir pour chacun, jeune, apprenti, salarié, agriculteur, entrepreneur... Il s'agit de redonner à chaque Français espoir et confiance, pour inscrire sa propre vie dans la République, c'est-à-dire dans un destin commun de justice et de progrès

Unanimité contre le gaspillage alimentaire

PPL-gaspillage-091215.jpg photo_rapport_antigaspillage-avril2015.jpg

C'est à l'unanimité que la proposition de loi que j'ai présentée contre le gaspillage alimentaire a été adoptée mercredi soir à l'Assemblée nationale.

Avec ce texte, la France devient pionnière en Europe.

En pleine COP21, alors que le gaspillage alimentaire est, au plan mondial, l'équivalent du 3ème émetteur de gazà effet de serre après les USA et la Chine, les députés, tous bords ensemble, établissent des règles claires pour combattre efficacement le gaspillage.

Cette loi établit une hiérarchie des actions à mettre en place pour éviter de jeter de la nourriture : prévention du gaspillage, puis don ou transformation pour la consommation humaine, puis valorisation pour l'alimentation animale et enfin compost ou valorisation énergétique.

Les grandes surfaces ne pourront plus jeter ou détruire, par "javellisation", des denrées consommables qui pourraient être données ou valorisées autrement. Les grandes surfaces de plus de 400 mètres carrés devront donc passer convention avec une ou plusieurs associations de solidarité pour donner les invendus consommables qui finissent aujourd'hui à la poubelle.

La lutte contre le gaspillage sera également inscrite dans les parcours scolaires, tant l'éducation est fondamentale pour changer les comportements. Elle pourra aussi être mise en œuvre dans le cadre de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises.

Consommateurs, collectivités territoriales, cantines scolaires, hôpitaux, restaurateurs, entreprises, agriculteurs, industriels : chacun peut agir contre le gaspillage alimentaire et cette loi est là pour nous y aider.

En Pays de la Loire, mobilisons-nous autour de Christophe Clergeau

Dans notre région, la victoire de la gauche est à notre portée autour de Christophe Clergeau.

Face au Front National qui veut la division et oppose les Français les uns aux autres, face à la droite dure et traditionaliste, j'appelle à la mobilisation des électeurs de gauche et de tous ceux qui croient en une République humaniste et progressiste.

Pour présider la Région, je préfère l'actuel bras droit de Jacques Auxiette, Christophe Clergeau, à l'ancien bras droit de Philippe de Villiers, Bruno Retailleau.

En Mayenne, la Conseil Régional, avec Christophe Clergeau, était à nos côtés pour créer des emplois avec Bridor ou Eon Reality, pour installer des maisons de santé, pour développer les transports avec les TER et les liaisons par cars.

C'est cette politique qu'il faut amplifier, pour répondre aux besoins des habitants, en particulier en milieu rural.

L'enjeu est aussi de stopper la progression du Front National qui ment aux Français en proposant de fausses recettes dont les ouvriers, les retraités et les agriculteurs seraient les premières victimes. Dénonçons les impostures du FN : la sortie de l'euro et la fermeture de nos frontières mèneraient directement à l'échec de notre économie et au déclin de la France qui se retrouverait isolée dans le monde et seule face à la menace terroriste.

Dimanche prochain, chaque voix comptera. Mobilisons-nous !

Etat d'urgence : les députés contrôlent l'action du gouvernement

La commission des lois de l'Assemblée nationale, dont je suis membre, a adopté à l'unanimité un dispositif pour contrôler les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de l'état d'urgence.

Ce dispositif est mis en place pour 3 mois et entre en vigueur dès aujourd'hui.

Face à la menace terroriste, l'état d'urgence est nécessaire. Mais il faut en vérifier l’application pour éviter tout abus éventuel. C'est le rôle des députés, qui ont pour mission de contrôler l'action du gouvernement.

Des tableaux de bord seront actualisés chaque semaine via une remontée quotidienne d’informations. Ce travail sera mené en coordination avec le Défenseur des droits et ses 397 délégués territoriaux, présents sur le terrain, et avec l'aide des associations représentées au sein de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme. Les parlementaires pourront eux aussi faire remonter des informations. Des données seront diffusées sur le site de l'Assemblée nationale.

Les parlementaires assureront ainsi un suivi régulier des différentes mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence. C'est une garantie démocratique pour concilier sécurité et respect des droits.

G. Garot sur iTélé pour un débat face au FN

logo_itele.pngJ'étais l'invité de Laurence Ferrari dans l'émission "projet contre projet", sur iTélé ce mardi 1er décembre de 18h30 à 19h15, pour débattre face à Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National et député européen (FN).

Je vous invite à regarder la vidéo de l'émission ici.

Compte-rendu de mandat à Evron

Je serai ce soir à Evron pour une réunion publique de compte-rendu de mandat, à 20h au centre socioculturel le Trait d'Union. Je vous invite à y participer pour échanger sur l'actualité de notre pays et sur les questions qui vous préoccupent. Réunion ouverte à tous, entrée libre

Affichette-CRM2015-Evron.jpg

Institutions, islam : le choix de la clarté

C'est à une quasi-unanimité que les députés ont approuvé la prolongation de l'état d'urgence pour 3 mois. L'Assemblée nationale a pris ses responsabilités : notre pays se dote de moyens forts pour contrer les terroristes. Les groupes islamistes radicaux pourront être dissous, les assignations à résidence sont élargies et très strictement contrôlées par bracelet électronique, les perquisitions seront possibles de jour comme de nuit.

En moins d'une semaine après les attentats, nos institutions ont réagi avec une très grande fermeté. Notre législation vient d'être adaptée aux nécessités d'enquêtes rapides, l'assaut a été donné contre les auteurs des attentats de Paris, 8 500 postes de policiers, gendarmes, magistrats et douaniers seront créés.

Il est très important par ailleurs que le Conseil Français du Culte Musulman ait adopté une position très claire pour dénoncer les actes terroristes et ait réaffirmé l'attachement des Français de confession musulmane à la République. Nulle suspicion ne doit peser sur les Français musulmans, qui n'ont rien à voir avec des jihadistes radicaux qui se cachent derrière l'Islam pour tuer et massacrer. Car vendredi dernier, ce sont des hommes et des femmes de toutes origines, de toutes religions qui ont été victimes des terroristes. Il est désormais de la responsabilité de l'Islam de France de tout faire pour stopper net la propagation des thèses radicales portées par quelques imams prêcheurs de haine, et de celle de la République d'offrir une place et un avenir à chaque jeune dans notre société.

Riposter aux terroristes

Depuis vendredi dernier, policiers et magistrats sont à pied d'œuvre pour retrouver les auteurs des attentats. Leur réactivité, leur professionnalisme méritent d'être salués. Notre pays peut compter sur l'efficacité de ces services : c'est une force dans la période que nous traversons.

La République doit riposter à ceux qui attaquent notre pays. Depuis janvier 2015, après les attentats de Charlie Hebdo, 6 attentats ont pu être évités, 34 arrêtés d'expulsion à l'encontre de ressortissants étrangers liés à la mouvance djihadiste ou à des imams prêchant la haine ont été pris, 87 sites internet provoquant au terrorisme ont été bloqués, et des moyens nouveaux ont été donnés aux services de renseignement. Il faut absolument intensifier cet effort : depuis samedi, l'état d'urgence a permis plusieurs centaines de perquisitions et des interpellations partout en France.

Aujourd'hui jeudi, je voterai la prolongation de 3 mois de l'état d'urgence. C'est impératif pour se défendre, même si le risque zéro n'existera jamais.

La France doit pouvoir compter sur la solidarité internationale face à Daesh. L'Europe a répondu présent immédiatement. Tant mieux. Mais nous devons aussi réussir à coaliser alliés et partenaires, en particulier USA et Russie, pour anéantir en Syrie les terroristes. C'est un enjeu décisif, pour gagner tous ensemble la guerre contre le terrorisme islamiste radical.

- page 1 de 44